Gestions des déchets : les Jeunes vert·exs vaudois·exs veulent prolonger la vie des objets

Les Jeunes vert·exs vaudois·exs dénoncent le gaspillage et le manque de réemploi des matières premières en Suisse, et agissent concrètement à cet égard en effectuant des dépôts aux niveaux fédéral, cantonal et communal sur l’encouragement à la réparation, laquelle est désormais souhaitée par les consommateur-ricexs mais entravée par des raisons techniques et politiques.


Les Jeunes vert·exs vaudois·exs dénoncent le gaspillage et le manque de réemploi des matières premières en Suisse, et agissent concrètement à cet égard en effectuant des dépôts aux niveaux fédéral, cantonal et communal sur l’encouragement à la réparation, laquelle est désormais souhaitée par les consommateur-ricexs mais entravée par des raisons techniques et politiques. Les Jeunes vert·exs vaudois·exs dénoncent le gaspillage et le manque de réemploi des matières
premières en Suisse. En effet, la Suisse est l’un des plus gros producteurs de déchets, notamment électroniques. Pour preuve, le Circularity Gap Report 2023 relève que la Suisse n’est circulaire qu’à 6,9%, soit en deçà de la moyenne mondiale. Les Jeunes vert·exs vaudois·exs souhaitent dès lors agir concrètement contre ce fléau en effectuant, aux niveaux fédéral, cantonal et communal, des dépôts relatifs à la réparabilité des objets. En effet, une action concrète contre le gaspillage des matières premières réside dans l’introduction d’une réelle politique en matière de réparation. Dans ce cadre, une enquête de l’Eurobaromètre
relève que 77% des européen·nexs préféreraient réparer leurs biens plutôt que d’en acheter de nouveaux. Or, le sondage de l’Alliance suisse des organisations de consommateurs révèle que 97% des répondant·exs ont déjà dû jeter au moins une fois un objet encore en bon état, simplement parce que le coût de la réparation était trop élevé ou que les pièces détachées n'étaient pas disponibles. En ce sens, les Jeunes vert·exs vaudois·exs ont soutenu le dépôt au Conseil des États du postulat « Étudier l'introduction d'un soutien financier en cas de réparation (bonus réparation) » (29.09.2023) de Lisa Mazzone (Vert·e·s / GE), lequel tend à favoriser économiquement les personnes souhaitant réparer leurs objets. « Par ailleurs, en cas d’élection au niveau fédérale, les Jeunes Vert·exs proposeront l’introduction d’une garantie obligatoire de 15 ans pour tous produits électroniques vendus, afin de lutter contre l’obsolescence programmée », explique Angela Zimmermann, candidate jeune verte au Conseil national et au Conseil des États. Au niveau cantonal, Théophile Schenker a déposé aujourd’hui une question, afin de s’assurer que les services cantonaux prennent en considération l’indice de réparabilité et l’énergie grise dans le cadre des achats nécessaires au fonctionnement de l’administration. « Réparer au lieu de jeter permet de limiter des impacts environnementaux à l’étranger liés à la production des biens de consommation, pour favoriser une économie locale de la réparation. L’administration cantonale a un devoir d’exemplarité à cet égard. Il s’agit de s’assurer que les services aient la capacité de réparer leur matériel pour pouvoir privilégier cette solution. Dans ce but, l’indice de réparabilité doit systématiquement être pris en compte lors de l’acquisition de nouveau matériel. » déclare Théophile Schenker, député jeune vert au Grand Conseil vaudois. Enfin, de nombreu·sexs conseille·èrexs communa·leauxs jeunes vert·exs ont déposé – ou déposeront prochainement – dans leurs communes respectives des textes pour que celles-ci
encouragent la réparation des objets sur leur territoire communal. En ce sens, deux propositions individuelles ont déjà été présentées dans les communes de Penthalaz par Maxime Aubert et de Mies par Jean-Valentin de Saussure. D’autres dépôts suivront dans les communes de Bex, Bourg-en-Lavaux, Lausanne, Montreux, Nyon, et Vevey.


Contacts presse :
Angela Zimmermann, Co-présidente des Jeunes vert·exs vaudois·exs, Candidate au Conseil des Etats et au Conseil national : 079 291 62 54
Théophile Schenker, Député Jeune vert vaudois au Grand conseil vaudois : 079 785 79 55.
Romane Benvenuti, Conseillère communale Jeune verte vaudoise à Lausanne, Candidate au Conseil National:077 489 19 14